Les différents moyens de se débarrasser des mauvaises herbes dans son jardin

ParPlouf

Les différents moyens de se débarrasser des mauvaises herbes dans son jardin

Les adventices sont des plantes qui poussent dans un jardin, une allée, une terrasse ou un balcon, sans avoir été semées. Ce sont les mauvaises herbes telles les pissenlits, les lierres, etc. Pour s’en débarrasser, il faut désherber. Il existe différentes manières de désherber. La plus ancienne et la plus dure est le désherbage mécanique. Outre cette technique, est apparu le mode de désherbage chimique. Jugé trop dangereux, ce désherbage a été amélioré, mais a ensuite laissé place au désherbage thermique. Chacune de ses méthodes a ses avantages et ses inconvénients.

Le désherbage chimique

Le désherbage a pour finalité la destruction des mauvaises plantes ou les plantes jugées inutiles. L’une des méthodes de désherbage utilisée est le désherbage chimique. Elle consiste en l’utilisation d’herbicide. L’herbicide est un produit chimique qui tue les plantes et s’infiltre dans le sol pour tuer leurs racines. C’est une méthode imparable, en ce que rien ne lui résiste. C’est précisément pour cela qu’elle a été jugée trop dangereuse.

La plupart des herbicides détruisent les plantes en profondeur, mais ne détruisent pas que ça. A part les plantes, les herbicides tuent aussi le sol où ces plantes prospéraient. En effets, très puissants comme produit, les herbicides assèchent le sol et les rendent arides. Les mauvaises herbes ne peuvent plus pousser, mais, plus rien ne peut plus jamais y pousser non plus.

A part cette véritable catastrophe écologique, les herbicides vont plus loin. Ils sont aussi dangereux pour les animaux. Les insectes comme les animaux domestiques ne sont pas immunisés contre l’effet des herbicides. Plus grave encore, les enfants jouant dans l’herbe et le jardinier qui utilise ce produit, ne sont pas sauvés non plus. Tous ces inconvénients ont fait que le désherbage chimique a été amélioré. Certains l’ont abandonné pour le désherbage thermique.

Lisez également : Nos conseils pour bien vous servir d’un sécateur électrique

Le désherbage thermique

Le désherbage thermique est une méthode de désherbage qui utilise la chaleur pour éliminer les plantes. Armée d’un désherbeur thermique, le jardinier assèche toutes les plantes qui finissent par mourir au bout de quelques jours. Très efficace comme méthode, le désherbage thermique est utilisable sur tous les types de terrains.

Il existe des désherbeurs thermiques électriques et à gaz. Le désherbeur thermique électrique se sert d’une source électrique pour créer la chaleur suffisante pour assécher la plante. Le désherbeur thermique à gaz utilise du propane ou du butane stocké en cartouche, bouteille ou bombonne pour créer une température assez forte afin de supprimer le liquide contenu dans les plantes. Pourtant, après le désherbage, il importe de faire un tour supplémentaire afin de rassembler les plantes asséchées. Il est alors fait appel à la méthode la plus vieille, le désherbage mécanique.

Le désherbage mécanique

Désherbage mécanique ou manuel, cette méthode de désherbage est la plus vieille de toutes. Elle consiste simplement à arracher à main nue ou avec un outil approprié les mauvaises herbes présentes dans le jardin ou en tout lieu possible. Elle est sans danger écologique et elle est la plus précise des méthodes. Cependant, elle est archaïque en ce qu’elle est très fatigante. Très peu de personne l’utilisent encore. Elle peut tout de même être associée au désherbage thermique pour un travail sans faille.

jardin-entretien-pelouse.com

À propos de l’auteur

Plouf administrator