Comment utiliser une machine à tatouer

ParPlouf

Comment utiliser une machine à tatouer

Devenir tatoueur n’est pas chose aisée ; il faut d’abord avoir un minimum de bases en dessins ou en calligraphie ; mais aussi et le plus important, savoir utiliser la machiner à tatouer. Le principe d’utilisation est le même pour toutes les machines, et la première étape est de connaître les indispensables, puis comment assembler les différentes pièces, pour faire fonctionner le tout parfaitement.

Pour acheter des accessoires de dermographe rendez vous sur ce site

Les types de machines à tatouer et les indispensables

En premier lieu il faut savoir qu’il existe trois types de machines à tatouer mais il n’y en a que deux qui sont généralement utilisées : la machine à tatouer rotative et la machine à tatouer à bobine plus communément appelée vibrante. La rotative fonctionne comme son nom l’indique grâce à un système d’aiguilles montées sur un axe rotatif. Ce type est beaucoup plus apprécié des esthéticiennes grâce à sa précision et il ne fait pas de bruit. Sur la vibrante, les aiguilles sont montées sur une armature qui effectue un mouvement de va et vient, créé par des bobines. Elle est la plus utilisée dans les salons de tatouage, parce qu’elle possède plus de réglage et permet au tatoueur de peaufiner son art. Pour effectuer votre tatouage vous aurez besoin :

  • De la machine à tatouer ;
  • Des aiguilles pour tatouage ;
  • De l’encre pour tatouage ;
  • Du talent pour le dessin.

Cliquez sur le lien pour voir un comparatif des meilleures machines à tatouer et des articles sur le sujet

Connaitre chaque indispensable et leur fonctionnement

Il vous revient de positionner les aiguilles dans la machine, mais pour vous faciliter la tâche elles sont déjà montées à l’avance sur une tige. Elles y sont soudées en suivant une forme de peigne (plusieurs aiguilles espacées équitablement sur une petite longueur), ou en rond, ou encore en double peignes (deux rangées de peignes). Ce sont des aiguilles pleines, fabriquées en inox, en acier chirurgical ou encore en carbone et leur diamètre varie généralement entre 0,25 et 0,45 mm. Il en existe deux types :  celles pour la trace et celles pour l’ombrage et le remplissage et elles pénètrent seulement de 0,1 à 1cm de profondeur (dans la couche supérieure de la peau) selon l’endroit sur le corps où le tatouage est fait. Quant à l’encre pour tatouage, elle est minérale et souvent organique, pour une meilleure pénétration dans la peau et une meilleure tenue dans le temps. Le dermographe fonctionne sur un courant continu de 6 à 12 volts, le mouvement de va et vient consécutif des aiguilles permettant d’insérer l’encre entre le derme et l’épiderme. En entrant dans la peau, les aiguilles de la machine à tatouer déposent l’encre, sortent, repartent, et ressortent, encore et encore ; ce qui crée au fur et à mesure le tatouage.

Avant de commencer votre tatouage, prenez votre machine, gardez-la bien en main, de manière à vous sentir à l’aise. Ensuite guidez-la selon le dessin que vous aurez créé et préparé au préalable ; surtout n’oubliez pas de garder la peau à tatouer toujours tendue avec votre autre main. Les règles d’hygiène doivent rester et demeurer votre mantra. Que ce soit avant ou après le tatouage toujours jeter ce qui est à usage unique, tel que les aiguilles ou le petit pot d’encre utilisé, et consciencieusement nettoyer le reste avec les produits adaptés.

A lire également : Quel volume faut-il prendre pour son sac ordinateur ?

À propos de l’auteur

Plouf administrator