Mon avis complet sur le clavier sans fil K800

ParTiti

Mon avis complet sur le clavier sans fil K800

Le K800 est un clavier sans fil très à la mode aujourd’hui. Sorti tout droit du futur, cet accessoire informatique allie à la fois un incroyable design et une technologie des plus avancées.

Pour ses milliers d’utilisateurs, la qualité du K800 n’est plus à démontrer. Voici toutefois notre avis complet sur ce clavier de bureau, à travers les avantages qu’il procure ainsi que les limites de son utilisation.

Points positifs du K800

clavier sans fil K800

Ce qui se remarque au contact du K800 est d’abord son rétroéclairage et son attrait lumineux hors pair. Il est par ailleurs très sensible et dispose d’un système qui détecte la présence de son utilisateur. Muni de touches bien arrondies, ce clavier est agréable à l’utilisation et totalement silencieux à la frappe ; un bonheur pour la discrétion !

Aussi, dispose-t-Il d’une bonne autonomie d’énergie que lui procure la qualité de ses piles, qui sont amovibles et donc changeables. Son dispositif de recharge par câble est aussi excellent.

Par ailleurs, pour les adeptes de jeux vidéo, le K800 reste un clavier parfait, déplaçable à souhait, maniable et très sensible au toucher. Ils pourront, avec un tel périphérique, battre des records en améliorant les performances des joueurs. Nonobstant ces facteurs qui le rendent exceptionnel pour certains, le K800 est cependant décrié par d’autres.

Je vous conseille de lire cet article : Ca y est, l’iPad peut enfin remplacer mon ordinateur !

Points négatifs ou limites du K800

clavier sans fil K800

Le premier élément à noter ici à rapport au coût du K800. Ce clavier est extrêmement cher et ne peuvent se l’offrir que ceux qui en ont les moyens. Ce facteur le rend très peu inaccessible et limite donc le nombre d’utilisateurs pouvant porter un jugement en vue de l’amélioration de cet appareil.

Le deuxième point a trait à sa facilité d’utilisation. En effet, le K800 n’est pas d’une ergonomie manipulable. Il est orienté vers l’avant, dans une position figée. Il ne laisse pas de liberté de manipulation à l’utilisateur selon ses habitudes ou ses préférences. Si ce choix relève des concepteurs, il réduit le champ d’action de certains utilisateurs.

La troisième et dernière remarque est aussi liée à l’utilisation. Sur le clavier K800, on note l’absence d’un signe ou d’une indication sur la touche Verr. Num. Cela pourrait ralentir certains utilisateurs dans leur travail et leur perdre ainsi du temps.

À lire …

Comment utiliser une dashcam ?

À propos de l’auteur

Titi author